A$AP Rocky : Il se fait arrêter alors que Rihanna s’apprête à accoucher

A$AP Rocky : Il se fait arrêter alors que Rihanna s’apprête à accoucher

A$AP Rocky a été arrêté alors qu’il arrivait à Los Angeles mercredi matin.

Le rappeur s’est rendu à LAX dans un jet privé depuis la Barbade où il a été accueilli par des policiers au terminal et emmené menotté.

Selon NBC News, il a été arrêté pour agression avec une arme mortelle en lien avec une fusillade datant de novembre 2021 qui n’avait pas été signalée auparavant dans les médias.

Rocky, né Rakim Mayers, avait fait l’objet d’une enquête du LAPD pour la fusillade du 6 novembre à Hollywood. La victime de la fusillade, qui a survécu, a déclaré plus tard à la police que Mayers l’avait approché avec une arme de poing dans la rue. La victime a affirmé que Mayers lui avait tiré dessus trois à quatre fois et lui avait effleuré la main gauche.

La LAPD a procédé à l’arrestation avec l’aide de l’équipe d’enquêtes sur la sécurité intérieure de l’immigration et des douanes. L’avocat de Rocky, Alan Jackson, a confirmé que son client avait été arrêté.

Quelques jours plus tôt, Rocky était en vacances à la Barbade avec Rihanna. Il a été aperçu en train de faire du jet ski et de passer du temps avec ses amis et sa famille lors de l’escapade du couple sur l’île.

Cela fait suite à des rumeurs selon lesquelles Rocky aurait trompé sa petite amie enceinte avec la créatrice de chaussures Amina Muaddi. Cependant, Muaddi a nié le « mensonge infondé » dans un communiqué.

A$AP Rocky a été emmené au siège de la LAPD pour y être interrogé rapporte TMZ.

Les agents sont arrivés à son domicile de L.A. et ont fouillé la propriété après avoir obtenu un mandat. Ils ont défoncé sa porte d’entrée et sont repartis avec une boîte de preuves potentielles.

Les flics affirment qu’A$AP connaissait la victime présumée et que la fusillade présumée s’est produite à la suite d’une dispute entre les deux. La LAPD a identifié Rocky comme suspect après avoir corroboré les informations qui leur avaient été données par la victime.

Leave a comment

Inscrivez vous à notre
Newsletter