Concerts test : IAM à l’affiche « dans la deuxième semaine de mars »

Concerts test : IAM à l’affiche « dans la deuxième semaine de mars »

La minstre de la Culture a confirmé l’organisation des concerts test. Le groupe marseillais pourrait être à l’affiche du premier concert de 2021.

A l’antenne de LCI ce lundi 15 février, la ministre de la Culture Roselyne Bachelot a confirmé la mise en place de « concerts tests ». Elle assure que « sous réserve d’une situation sanitaire catastrophique, ils pourraient avoir lieu dans la deuxième quinzaine de mars ».

La ministre de la Culture a donc confirmé l’organisation des « concerts-tests » envisagés depuis le mois de janvier. Il s’agirait d’abord de deux concerts au Dôme de MarseilleIAM et « d’autres personnalités phocéennes » se sont portées volontaires pour être en tête d’affiche, ce que confirmait déjà le membre du groupe Akhenaton. Organisés par l’INSERM, ces évènements seraient limités à 1000 personnes masquées, assises avec possibilité de se lever. Les spectateurs seront testés, mais pas filtrés en cas de test positif, le but étant d’observer les résultats d’un « brassage ». Si ces premiers concerts sont concluants, c’est-à-dire qu’aucune contamination n’a lieu, ces deux « expérimentations » pourraient alors marquer un vrai tournant pour les artistes, leurs tournées, et la tenue des festivals cet été.

Il s’agirait ensuite, en avril et dans le cas « d’un contexte sanitaire apaisé », d’un concert à Paris, dans l’Accor Hotel Arena. Le groupe Indochine serait potentiellement à l’affiche. Sous l’égide de l’Assistance Publique Hôpitaux de Paris, les entrées seraient limitées à 5000 personnes testées trois jours avant le concert, qui se tiendrait en jauge debout. Une expérience plus risquée, les chances de contaminations étant potentiellement plus élevées.

Des expériences similaires en Europe

L’issue de ces expériences scientifiques sera étudiée au niveau européen, lors d’un colloque organisé à Marseille en avril. Une expérience similaire en Espagne a inspiré le ministère. Le 12 janvier, à Barcelone, le festival espagnol Primavera Sound organisait le premier concert-test. Seuls 490 spectateurs, tous négatifs, avaient été accueilli dans une salle à la ventilation optimisée, avec port du masque obligatoire. Résultat : aucune contamination. D’autres concerts de ce genre sont également mis en place dans plusieurs pays d’Europe.

Leave a comment

Inscrivez vous à notre
Newsletter