Saweetie répond aux critiques face à sa musique et c’est cash !

Saweetie répond aux critiques face à sa musique et c’est cash !

Très souvent lynchée sur la toile à cause de son utilisation de samples d’anciennes musiques, Saweetie s’exprime enfin sur le sujet. On vous en dit plus ci-dessous !

Voilà bientôt quatre ans que Saweetie s’affirme dans l’univers du rap américain. Depuis le succès de son morceau « Icy Girl » la jolie californienne enchaîne les hits et classements dans les charts US. Véritable acharnée de travail, elle a dévoilé il y a quelques jours, son dernier projet musical en date : Pretty Summer Playlist. Il s’agit d’un EP de sept titres, dans lequel elle met en avant des artistes underground. En pleine promotion de cet opus, elle s’est récemment entretenue avec le prestigieux magazine Harpers Bazaar.

Lors de cette interview, l’interprète de « Good Good » s’est confiée sur sa carrière, ses projets à venir mais également sur les critiques qu’elle reçoit constamment. En effet, la majorité de ses tubes sont des samples d’anciens morceaux phares des 2000’s ou 90’s. Par exemple, sa chanson « My Type » est un sample de « Freek-A-Leek » (2003) de Petey Pablo. Son hit « Tap In » est un sample de « Blow the Whistle » (2006) appartenant au rappeur Too Shoort. Et pour en citer un dernier, son single « Icy Girl » est samplé de « My Neck, My Back » (2008) chanté par Khia.

De ce fait, certains internautes supposent que Saweetie n’est pas une réelle artiste, qu’elle n’a pas originalité ni de créativité. Ce à quoi elle répond sans langue de bois : « Je samplerai des morceaux toute ma vie, c’est ma spécialité. Je l’ai toujours fait et je le fais à merveilles. Des centaines d’autres artistes samplent des chansons mais ce sont les miennes qui obtiennent le plus de reconnaissance. Faire les choses bien rend les gens aigris.« 

La rappeuse de 27 ans ne se limite pas à ces mots. Elle poursuit : « Je pense que les gens cherchent des raisons pour ne pas m’aimer. Tout ça ce sont des excuses, ils veulent juste mieux se sentir dans leurs peaux.« 

Qu’en pensez-vous ?

Leave a comment

Inscrivez vous à notre
Newsletter